Archive for octobre, 2010

Jamais deux sans trois !! … !

Chère Sangha,

La Maison de l’Harmonie se prépare pour sa troisième saison, dès février 2010.  Deux amis :  Ludo et Lila vont nous rejoindre (Manu, Jeanne et Charlie).

Nous sommes une sangha chevelue dans la tradition du Village des Pruniers, réunie autour de la richesse de la vie communautaire et du lien à la Terre. Nos journées s’organisent autour du travail au jardin, de temps de pratique, et d’accueil de personnes désirant partager ce quotidien. Nous organisons régulièrement des week-end de Pleine Conscience et des retraites en quadruple sangha. En lien avec le souhait de Philippe Desbrosses (dont le communiqué court de son dernier livre « Guérir la Terre » figure ci dessous pour vous donner une idée de notre aspiration commune), nous allons développer d’avantage l’aspect agricole de notre communauté. Nous lançons donc un appel au sein de la Sangha à tout pratiquant passionné de vie agricole et rurale pour participer à notre vie communautaire et spirituelle et au développement de notre autonomie alimentaire et financière.

Si cet appel résonne en vous, contactez nous pour en savoir plus : maisondelharmonie@orange.fr ou bien venez nous rencontrer à la retraite d’Hiver au Village (dès le 25 nov. 2010).

Nous vous souhaitons de belles journées d’automne, Puissions nous porter un peu de paix en nous pour le monde! Les Harmonieux en devenir

 

 

Communiqué court « GUERIR LA TERRE »

 

Retrouver le chemin de l’intelligence collective

En un siècle, l’emballement de la civilisation industrielle a mis la planète exsangue, au point de menacer l’existence même de l’espèce humaine. Les valeurs universelles de solidarité et la notion de « bien commun » ont été sacrifiées aux seules valeurs marchandes. Là résident les causes les plus évidentes du désordre mondial actuel.

Les bouleversements de notre époque vont nous obliger à répondre aux besoins urgents qu’impliquent les pénuries d’énergie fossile, d’eau douce, de terres arables et de compétences pratiques, ceci afin de faire face au grand défi de la surpopulation, du réchauffement climatique et de la dégradation accélérée des terres arables.

Nous devons en priorité favoriser le retour à la terre, réhabiliter les savoir-faire et les connaissances populaires facilement accessibles, les pratiques agronomiques économes et autonomes.

Rien de tout cela ne peut se concevoir sans une réforme de nos comportements individuels et collectifs. Une prise de conscience politique des décisionnaires et des citoyens s’impose pour une transition sans violence des objectifs économiques, sociaux et culturels.

Nous sommes mis au défi d’inventer un futur heureux dans la rareté et la sobriété.. Il est urgent que la Terre redevienne notre « patrie commune » et non un support inerte livré au pillage et à la spéculation.

Les valeurs humaines et les ressources communes de la terre doivent impérativement être remises au centre des préoccupations comme l’indiquent les aspirations d’un nombre croissant de jeunes, plus soucieux de partage et de solidarité, que de compétition économique et de course au profit.

Nous devons inventer une stratégie pour anticiper les troubles à venir et nous préparer à un renversement radical de l’économie du « tout pétrole » vers une économie verte dont nous mesurons le potentiel extraordinaire.

 

Philippe Desbrosses1

1 Docteur en sciences de l’environnement (Université Paris VII), agriculteur et écrivain, Philippe Desbrosses est l’un des pionniers de l’agriculture biologique, travaillant, en particulier, pour sa reconnaissance officielle de la part des autorités françaises et européennes. Il a co-fondé et préside le réseau Intelligence Verte (www.intelligenceverte.org).

 

 

Publicités

Leave a comment »

Retour estival

Leave a comment »